temps scolaire

Temps scolaire: Temps de travail des professeurs des écoles

Temps scolaire. Le temps scolaire correspond à la période ou à la durée durant laquelle l’apprenant ou l’élève est laissé à la charge de l’école. C’est durant ce temps-là que l’institution récupère les apprenants et assure des enseignements à travers les activités scolaires prévus pour se dérouler au sein de l’école.
 
Le temps scolaire fait le cumul du temps consacré à tous les acteurs du système éducatif. Il met en relation les 60 heures prévues pour les aides personnalisées, les 6 heures de conseils d’école, les 24 heures de travail en équipe, les 18 heures de formation continue sur support numérique et les 108 heures annuelles dédiées aux enseignants.
 

Qu’est-ce qui constitue l’année scolaire et la semaine scolaire ?

temps scolaire

L’année scolaire comporte environ 36 semaines réparties à raison de 5 périodes de travail, 4 périodes de vacances, le tout dans un calendrier de 3 ans. Pendant ce temps, la semaine scolaire est composée d’environs 24heures d’enseignements, 9 demi-journées et 2 heures d’activités pédagogiques.
 
Les 24 heures d’enseignement sont dispensées chaque jour de la semaine scolaire à raison de 3 heures 30 minutes par demi-journée plus une heure trente minutes de pause à midi. Les deux heures d’activités pédagogiques complémentaires sont plus inscrites dans une approche par compétence.
 
 

Que représente le temps périscolaire ?

Le temps périscolaire se compose des heures avant et après les classes. À ces heures, il est possible de soumettre les enfants ou les apprenants à des enseignements particuliers. Les enfants ou les élèves concernés par ces heures sont bien évidemment ceux qui sont scolarisés.
 
Le temps périscolaire est constitué de la période d’accueil du matin, c’est-à-dire de l’heure avant la classe. Il est également composé de la période d’accueil du soir qui n’est rien d’autre que les heures juste après les classes.
 
À ces heures d’accueil du soir, les enfants ou les apprenants sont soumis à ce qu’il convient d’appeler étude surveillée. Ces élèves peuvent aussi être occupés à certains loisirs ou se retrouver au niveau de la garderie.
 

À qui revient la gestion du temps scolaire ?

Plusieurs institutions interviennent ou sont impliquées dans la gestion du temps scolaire. Il s’agit notamment de l’IA-DASEN, l’IEN et le directeur.
 
L’IA-DASEN est chargé de l’organisation de l’enseignement scolaire au sein d’un département. L’IA-DASEN décide au niveau de chaque école de l’organisation du temps tout en soumettant sa proposition de gestion à l’approbation de tous les acteurs concernés.
 
 
L’IEN est le chargé du dialogue entre les autorités municipales et les écoles. Il assure la liaison communicationnelle entre ces derniers et prend également en compte les différentes contraintes qui peuvent exister. Il est chargé de veiller à la cohérence de l’aménagement du temps scolaire au niveau de toutes les écoles qui sont sous sa tutelle ou qui se retrouvent sur un même territoire.
 
L’IEN est le garant du respect des droits et des intérêts des élèves ou des apprenants présents dans le système éducatif.
 
Le directeur est reconnu pour être celui qui dirige le conseil d’école. Il préside cette grande assemblée et peut donc soumettre un projet d’organisation du temps scolaire. Son travail est plus axé sur la coordination du travail avec l’IEN, l’IA-DASEN et la mairie.
 

Temps scolaire: Qu’en est-il des cas de dérogation ou d’exception ?

Quelques fois, il est possible que le DASEN autorise ou permette que des dérogations soient effectives dans l’organisation de la semaine scolaire. Ces cas sont soumis à certaines conditions clairement établies. Ils vont alors porter sur les maximas horaires de 5 h 30 de façon journalière à raison de 3 h 30 pour chaque demi-journée.
 
Il peut également s’agir de la mise à disposition d’un après-midi afin d’y abriter des activités périscolaires. L’allègement de la semaine scolaire et le raccourcissement des périodes ou du temps des vacances représentent aussi des cas de dérogation que peut permettre le DASEN.
 
Cependant, il faut reconnaître que ces situations ou ces ajustements dans la manière d’organiser la semaine scolaire ne sont possibles que dans certaines conditions assez particulières. Et pour qu’elles soient effectives, il faudra impérativement disposer de la signature d’un projet éducatif territorial.
 
Cela devra être suivi de la transmission au DASEN d’une proposition d’organisation conjointe de la commune ou de l’EPCI et d’un ou plusieurs conseils d’école.
Ainsi, il faut remarquer que les déclinaisons dérogatoires de l’organisation qui s’observent au niveau du temps scolaire vont permettre de considérer les différents territoires compte tenu de leurs ambitions éducatives.
 

En outre:

L’élargissement du champ des dérogations à l’organisation de la semaine scolaire au sein des écoles maternelles et publiques n’est possible qu’après à la mise en vigueur du décret n° 2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques.
 
L’adaptation à l’organisation de la semaine scolaire peut être décidée par le directeur académique. Mais encore faudrait-il que ce dernier puisse être mandaté par une commune, un établissement public de coopération intercommunale ou le conseil d’école. De même, ces ajustements doivent avoir pour but de répartir les heures d’enseignement de façon hebdomadaire sur une période de huit demi-journées.
 
Le projet éducatif territorial est obligatoire lorsque les adaptations ont pour effet de répartir les enseignements sur moins de vingt-quatre heures.
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.