refondation de l'école

Refondation de l’école – Pourquoi est-ce une nécessité?

Refondation de l’école. Une communication très intéressante a été faite par le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche au sujet de la situation concernant la refondation de l’école.

 
En se référant au principe d’un service public de l’éducation qui met plus l’accent sur le fait que tous les apprenants possèdent des aptitudes d’apprentissage et de progression, il ressort de cela qu’il existe une nouvelle ambition qui voit le jour. Cette dernière est possible grâce à la loi du 8 juillet 2013 portant sur la refondation de l’École de la République.
 
En effet, l’École n’est pas seulement un lieu de partage de maîtrise de connaissance, elle représente également un lieu assez délicat où règnent les règles de démocratie ainsi que les valeurs propres à l’égalité et à la solidarité.
 

Refondation de l’école: L’école, le changement

 
Depuis près de 4 ans, l’École a été repensée et se fonde maintenant sur quatre piliers que sont : la réussite scolaire pour tous les enfants, l’instauration d’une égalité dans le système éducatif, la revue de la place des enfants ou des apprenants dans le système éducatif et la formation ou le renforcement des capacités du personnel éducatif. Depuis lors, une profonde transformation s’observe et continue de s’opérer dans le système éducatif.
 
La réussite scolaire pour tous les enfants
 
refondation de l'école
En parlant de réussite scolaire, la priorité est accordée au premier stade du système éducatif. En effet, c’est dès les premières années de scolarisation de l’enfant qu’il importe de lui faire prendre de bonnes aptitudes et les bonnes bases qui lui permettront de réussir plus facilement au fil des années.
 
Cette priorité qui est présente dès les premières années de scolarisation de l’enfant est stratégique. Il s’agit en réalité d’une réflexion pédagogique qui passe par la mise à jour des cycles d’enseignement et des contenus des connaissances dispensées aux apprenants. Cette stratégie est aussi budgétaire et elle fait venir plusieurs nouveaux postes d’enseignants titulaires qui seront effectifs au premier degré.
 
Elle fait également venir des moyens très alléchants qui font intervenir plus de maîtres que de classe d’école tout en raccourcissant le cycle de scolarisation à moins de trois ans. La réussite scolaire pour tous les élèves ou pour tous les apprenants est également un moyen assez fiable de lutter contre les cas d’abandon ou de décrochage scolaire.
 
 

Refondation de l’école: Plus de justesse et d’efficacité dans le système éducatif

La loi pour la refondation de l’École de la République insiste sur l’abolissement des inégalités sociales et territoriales en milieu scolaire. Elle en a fait une mission pour les services publics qui s’investissent chaque fois dans l’éducation. Les systèmes de gestion de l’attribution des allocations fonctionnent à présent selon un principe de solidarité très poussé.
 
Un accompagnement aux nouveaux réseaux d’éducation prioritaire est désormais effectif depuis 2015. Près de 350 millions d’euros sont investis en supplément dans le suivi des apprenants. Ces ressources permettent également d’instaurer un travail en équipe tout en servant à la formation des enseignants.
 
Un taux d’encadrement ou d’accompagnement aide les écoles rurales à aménager leur territoire ainsi que leur réseau scolaire. Cette démarche vise essentiellement à encourager la mixité au sein des différentes couches sociales qu’on retrouve dans nos écoles. Cette situation s’observe déjà sur près de 21 territoires pilotes volontaires.
 
 

Refondation de l’école: Les élèves sont placés au centre

Grâce à la refondation de l’École, le système éducatif est revu et restructuré de sorte à permettre à tous les apprenants qui s’y retrouvent d’apprendre de manière efficace et judicieuse. Cette même refondation fait que la scolarité des élèves est obligatoire et représente un tremplin qui aide les apprenants à poursuivre comme il se doit leur cursus académique ou leur parcours scolaire.
 
Une telle situation se manifeste par l’effectivité du nouveau programme d’apprentissage au sein des écoles maternelles depuis la rentrée 2015, ce qui rappelle de fort belle manière l’importance du langage dans les conditions d’admission des élèves.
 

 Les nouveaux programmes


De même, les différents nouveaux programmes qui ont été mis en place dans des cycles d’enseignement ou de scolarité de trois ans aident à partir de la rentrée de l’année 2016 tous les apprenants à évoluer selon un rythme d’apprentissage qui leur convient tout en permettant également d’appréhender comme il se doit les notions fondamentales. À cela s’ajoute la manière dont les élèves sont évalués. En effet, lesdites modalités tiennent maintenant compte de la valorisation des avancées des apprenants ainsi que la manière dont les familles concernées perçoivent ces progrès.
 
 
Au niveau du collège, les réformes favorisent l’amélioration du processus d’acquisition des connaissances ou des savoirs de base et accroissent considérablement l’apprentissage des nouvelles connaissances ou compétences.
Aujourd’hui, l’École de la République est fortement inclusive.
 
 
Cette école met un accent particulier sur les stratégies, les mécanismes et autres dispositifs indispensables à la scolarisation effective des apprenants. Elle n’ambitionne que la réussite des élèves. Ainsi, il est possible de recenser près 280 000 élèves qui ont réellement bénéficié d’un parcours particulier au cours de leur scolarisation.
 

Conclusion

Pour finir, il est important de rappeler que l’école de la République est celle-là qui forme tous les élèves et tous apprenants dans l’acquisition, l’appréhension et la maîtrise des connaissances relatives au monde du numérique. Cette école est d’un soutien indéfectible pour l’enfant en ce qui concerne les équipements dont ils auront besoin aussi bien à école qu’au collège.
 
Elle met à leur disposition, de façon gratuite, une grande diversité de ressources numériques et pédagogiques utiles au bon déroulement des apprentissages au sein d’un cadre adapté et sécurisé pour tous les acteurs du système éducatif.
 
 
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.