parcours citoyen

Parcours citoyen: Comment transmettre les valeurs?

Parcours citoyen. Le parcours citoyen est un processus consistant à apprendre aux enfants les valeurs de la République dans l’optique de faire d’eux des citoyens libres et garants de leurs propres actions.
 
Il s’adresse principalement aux élèves et est inscrit dans leur projet global de formation. Le parcours citoyen a donc pour objectif de développer une action éducative.
 
 

Parcours citoyen: Que retenir à ce sujet ?

parcours citoyen

Le parcours citoyen est un projet de la République visant à enseigner à l’élève les valeurs d’une communauté et les pousser à être des hommes libres et responsables dans la société. Chez l’élève, il concourt à la mise en place d’un jugement moral et civique, un esprit critique et une culture de l’engagement.
 
Cet ensemble de programmes s’adresse à des citoyens en devenir et cela est adossé à l’enseignement moral et civique, à l’éducation aux médias et à l’information.
 
C’est à travers ces grands champs d’éducation que les valeurs telles que : la dignité, l’égalité, l’esprit de justice, la liberté, la solidarité, le respect de la personne, la laïcité, la tolérance, l’égalité entre les hommes les femmes et l’absence de toute forme de discrimination sont dispensées.
 
Il faut noter néanmoins que ces valeurs ne s’enseignent pas, mais plutôt, elles se construisent dans la cadre pédagogique et éducative. Elles sont plus appliquées à travers les discussions, les argumentations, les projets communs et la coopération.
 

Les objectifs du parcours citoyen

Le parcours citoyen vise à :
· Faire comprendre à l’élève la conformité des valeurs et les règles qui gouvernent les attitudes individuelles et collectives ;
· Faire connaître à l’enfant le pluralisme des opinions ;
· Lui faire construire des relations sociales et politiques ;
· Intégrer pleinement l’élève à la vie en société ;
· Faire participer les enfants aux expériences et engagements qu’ils connaîtront dans la vie active, particulièrement avec les partenaires associatifs.
Le parcours citoyen vise aussi à faire participer les enfants à la vie sociale et démocratique de l’école.
 

Parcours citoyen: Importance de ces enseignements

Les différents enseignements dispensés à l’élève dans le parcours citoyen doivent lui permettre de développer le sens moral et l’esprit critique. Ils lui permettront à adopter des attitudes réfléchies et responsables. Ces acquis lui fourniront également les bases nécessaires aux fonctions et aux responsabilités de la citoyenneté.
 
De plus, ils serviront de support à la mise en œuvre d’un parcours citoyen et permettront aux jeunes d’avoir une idée des différents principes de laïcité en se basant sur la charte de cette dernière à l’école.
 
Ainsi, elle sera présentée aux élèves et à leurs parents à la rentrée. De plus, les parents auront à signer la charte ; ce qui atteste la reconnaissance par tous de ces principes.
 

L’enseignement moral et civique

Le parcours citoyen implique presque toutes les disciplines de l’enseignement allant du cours élémentaire au collège à l’enseignement technologique en passant par l’enseignement général.
 
Au nombre de ces disciplines, l’on retrouve le français, l’histoire, la géographie, l’enseignement à la défense, les médias, l’EPS (les jeux collectifs servent à instaurer le respect des autres, éviter la discrimination et éliminer l’inégalité), les arts visuels et l’autoportrait (s’auto-estimer et avoir une certaine confiance en lui-même).
 
L’enseignement moral et civique consiste à disposer de manière continue et progressive les apprentissages et les expériences de l’enfant. Il est basé sur des processus pédagogiques diversifiés comme les discussions à caractère philosophique, les débats argumentés, les travaux pratiques encadrés à partir d’un travail mené au préalable dans le cadre des enseignements.
 

Qu’est-ce que cela permet-il?

 
Cela permet à l’élève d’établir des liens entre le travail qu’il a eu à mener pendant le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.
L’enseignement moral et civique est développé grâce à l’intégration de l’élève dans les actions éducatives à caractère citoyen et moral relevant du choix de la société.
 
Il s’agit notamment de la participation des élèves à des cérémonies commémoratives, aux visites des espaces mémoriels, à la participation des actions ou projets artistiques, sportifs, historiques et littéraires. Toutes ces actions à caractère éducatives amènent les élèves à travailler sur les multiples composantes de la citoyenneté et à appliquer leurs connaissances acquises dans les domaines de l’enseignement moral et civique à la vie en société.
 

Les étapes du parcours citoyen

Il existe trois étapes principales dans le parcours de la citoyenneté.
L’enseignement de la défense
C’est un enseignement obligatoire qui vise à renforcer la relation armée-notion tout en initiant les élèves au devoir de la défense. Ce projet est inscrit dans les programmes de formation de l’enseignement du second degré. Il est donc dispensé dans les collèges et lycées et apparaît comme l’une des compétences que tout élève doit disposer.
 

Parcours citoyen: L’enseignement est donné de deux manières :

Ø Enseignements particuliers : dispensés dans les programmes d’éducations civiques. Ils conviennent au besoin d’informations et d’expressions des jeunes en leur procurant le sens du devoir de défense ;
Ø Enseignements généraux : permettent aux élèves de connaître les enjeux, notamment la politique de défense et l’esprit de défense.
 
Hormis l’éducation civique, d’autres disciplines comme la science économique et sociale, l’histoire et la géographie sont sollicitées dans l’optique d’éveiller la réflexion des élèves sur la défense nationale.
 

Parcours citoyen: Le recensement

Le recensement est un programme obligatoire aux filles et aux garçons âgés de 16 ans depuis janvier 1999. C’est une étape fondamentale dans le parcours citoyen. À cet effet, tout jeune doit obligatoirement se faire recenser à la mairie de sa commune, et ceci le jour de son anniversaire des 16 ans ou au plus trois mois après son anniversaire. Les résidents étrangers, quant à eux, peuvent se faire recenser au consulat.
 
Une fois le recensement effectué, la mairie délivre une attestation. Cela permet de participer à des concours et aux examens organisés par l’autorité publique. Le recensement est aussi la condition nécessaire pour s’inscrire sur la liste électorale afin d’accomplir son devoir de citoyenneté.
 

La journée d’appel de préparation à la défense

C’est la troisième étape dans le parcours du citoyen après l’enseignement de la défense et le recensement à la mairie. C’est une journée obligatoire et nécessaire entre les jeunes Français (âgés de 17 et 18 ans) et la défense. L’information véhiculée à ce rendez-vous est relative à l’importance des droits et devoirs de tout citoyen.
 
La journée d’appel de préparation à la défense permet aux jeunes de connaître les exigences et enjeux de la défense ainsi que les possibilités de professions qu’offre l’armée. Pour cette journée, il existe aussi la visite des sites d’activités de la défense qui permet aux jeunes d’échanger et de renfoncer leurs liens avec les militaires.
 
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.