liaison école collège

Liaison école collège: Comment mettre cela en place?

Liaison école collège. L’admission de l’école au collège est une étape importante du cursus scolaire, car elle est marquée par la continuité pédagogique.
 
Les élèves étant confrontés à plusieurs nouveautés pour la toute première fois vivent ce passage comme un changement violent. La mise en place du socle commun a contribué au renforcement d’un continuum pour tous les élèves. Ce dernier vise à assurer le lien école-collège en douceur.
 

Pourquoi la liaison école collège est-il nécessaire ?

liaison école collège
De l’école élémentaire au collège, plus précisément en 6e, plusieurs élèves ont du mal à bien s’adapter aux changements (plusieurs disciplines et enseignants par exemple). Afin d’assurer la réussite de ces enfants, le socle commun à favoriser la mise place d’un projet visant à organiser des concertations entre les maîtres et les enseignants du collège.
 
Les séances de réflexion ont pour but de préciser les exigences méthodologiques dans l’apprentissage et d’harmoniser les modalités d’évaluation. Ainsi, le lien école-collège permettra de renfoncer l’accueil des élèves, de faciliter la personnalisation de l’accompagnement et de garantir la continuité pédagogique. Cela favorisera l’adaptation des élèves au changement.
 

Liaison école collège: Quel est le rôle du conseil d’école-collège ?

Ce conseil est un organe de concertation et de prise de décisions relativement à la liaison entre l’école et le collège. Il vise principalement à mettre en place des politiques éducatives communes et pédagogiques dans un département ou une région.
 
Sa principale attribution consiste à déterminer les principaux axes de la poursuite de l’enseignement des élèves tout en partant d’un diagnostic partagé (basant sur des projets d’établissements scolaires et d’écoles).
Le conseil école-collège contribue aussi à l’amélioration de la continuité entre le collège et l’école élémentaire auparavant développés.
 
Il met en place des actions pédagogiques concernant les thématiques partagées et développées par les collèges et les écoles. Le planning d’actions (autorisé par le conseil d’école puis le conseil d’administration du collège) exige une perspective basée sur le long terme.
 
· Des actions pédagogiques développées en concertation avec les institutions locales.
· Les enseignants, les élèves et les contenus enseignés sont au cœur des actions.
· Non seulement la liaison entre CM2-6ème, mais aussi l’intégration de tout élève du collège et école.
 
Pour mener ces actions, le conseil école-collège met en place des commissions de liaisons. La principale mission de ces commissions consiste à définir l’ensemble des modalités relatives aux accompagnements qui peuvent être faits aux élèves dès la sortie de l’école élémentaire jusqu’au terme de leurs apprentissages au collège.
 
Ensuite, les commissions procèdent à un suivi de la pratique des aides afin d’évaluer leurs effets sur la réussite scolaire. Elles peuvent aussi prendre des décisions concernant les différents besoins en matière de modules de mise à niveau dans la classe de sixième, si possible.

Liaison école collège: Composition du conseil

 
Cependant, le conseil école-collège est composé de plusieurs membres notamment :
· le principal ou le directeur du collège ;
· l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription ;
· les membres du personnel choisi par le principal du collège ;
· les représentants du conseil des maîtres de chaque école du secteur
 
Il faut noter que le conseil se réunit deux fois au moins par an afin d’évaluer les besoins ainsi que le bilan annuel.
 

Qu’en est-il du socle commun de connaissances, de culture et de compétences (SCCCC) ?

Le socle commun a été élaboré principalement dans l’optique de favoriser l’enseignement des élèves. Il indique les savoirs qu’ils doivent maitriser progressivement jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire. Cela favorise le renforcement de continuité du lien entre le collège et l’école.
 
À cet effet, il existe un livret personnel de compétences qui permet de rendre régulièrement compte des compétences que chaque élève a acquises à la fin du cycle 2 et au collège.

C’est en quelque sorte un support de dialogue avec les parents et les élèves. Le nouveau socle commun de connaissances, de culture et de compétences permet une continuité d’apprentissage renforcée pour tous les enfants de six à seize ans.
 
En juillet 2013, la loi de la refondation de l’école votée a entrainé la modification de l’organisation de l’ensemble des cycles d’apprentissages. Dès lors, le cycle trois est nommé le cycle de consolidation et il est composé de classe de CM1, de CM2 et de la sixième, dans une optique de cohérence et de continuité.
 

Quel lien entre le Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE) Passerelle et le lien école-collège ?

Le PPRE est un dispositif d’apprentissage de courte durée qui prend en charge les difficultés scolaires. Il a pour objectif d’assurer une meilleure scolarisation à tous les élèves dès la maternelle jusqu’au collège. Une concertation entre le collège et l’école a débouché sur le PPRE Passerelle.

Autrefois, il est mise en œuvre à l’école primaire soit par le conseil du cycle 3 soit par le maître de CM2 à la fin de l’examen national.
 
Le programme est destiné aux élèves présentant des difficultés scolaires ou les plus fragiles. Il leur offre un suivi particulier, comme les stages de remise à niveau lors des vacances scolaires bien avant la rentrée au collège.
 
Le PPRE Passerelle se base sur le livret personnel de compétences, puis sur la performance des élèves à l’issue des évaluations de CM2. Ce qui permet de cibler le domaine de compétences à prioriser dans la mise en place du dispositif et d’identifier les enfants concernés.
 

Liaison école collège: Que retenir de l’accompagnement personnalisé ?

Il faut noter que l’accompagnement personnalisé pour les élèves de la classe de sixième existe depuis l’année 2011. Le professeur observe l’élève tout au long de l’apprentissage et élabore un Accompagnement Personnalisé (AP) en se basant sur l’approche qui lui est spécifique en matière de connaissances à acquérir.

Cet accompagnement s’inscrit dans le dynamisme du lien école-collège.
 
Le bilan des pratiques faites auprès des élèves sera mis à disposition des enseignants de sixième. Ces derniers mettent en place un programme d’aide, d’accompagnement et de soutien dans la continuité du travail initié.

Généralement, trois heures par semaine sont réservées à l’accompagnement personnalisé de tous les élèves de la classe de sixième, ceci dans l’optique de satisfaire à leurs différents besoins. Dans ce cadre, l’accompagnement peut être assuré par tout enseignant dans sa discipline.
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.