La pédagogie explicite

La pédagogie dite explicite et ses principes

La pédagogie explicite est une technique utilisée dans le système éducatif visant à considérer le savoir comme le point central de toute transmission de connaissance et du savoir-faire. Encore appelée enseignement explicite, elle vise la compréhension et l’acquisition des notions par l’élève ainsi que le maintien de sa mémoire. Pour cela, un enseignement structuré et piloté par un enseignant s’avère nécessaire.

Quels sont les principes de l’enseignement explicite ?

La pédagogie explicite

La pédagogie explicite est un enseignement qui oriente et questionne les élèves dans leur cursus d’apprentissage. Elle repose sur deux principes fondamentaux.

Explication des contenus

L’enseignement explicite a pour principe de mettre en mots, d’énoncer clairement à voix haute toutes les stratégies permettant d’aider les enfants à acquérir des connaissances et à détenir des compétences. Les élèves à leur tour gardent et expriment ce qu’ils ont compris avec leurs propres vocabulaires tout au long de l’apprentissage. Ce qui voudra dire que la pédagogie explicite ne se limite pas à l’enseignement des notions, mais elle veille aussi à l’appropriation, à la maîtrise et à la mise en pratique des connaissances en cas de situations plus complexes par l’élève. Cela s’avère efficace si le dispositif est exécuté régulièrement dans les classes.

Structuration des apprentissages

Afin de s’assurer de l’acquisition durable des connaissances de base ainsi que de leur mémorisation, il est indispensable d’établir et d’atteindre des objectifs d’apprentissage. De ce fait, la pédagogie consiste aussi à veiller à l’acquisition et à la consolidation des nouvelles notions de manière progressive et de manière régulière.

Exemple de pratique de la pédagogie explicite

Pour être à l’écoute et bien suivre les élèves, il faut :

– deux enseignants pour bien observer, comprendre et agir ;

– coanimer les séances.

Pour améliorer la réflexion des enfants en matière d’apprentissage, il faut un :

journal de l’apprentissage : chaque élève note dans un journal ce qu’il a appris et compris. Il peut s’agir d’une synthèse ou quelques expressions comprises pendant chaque semaine. Cela permet à l’enseignant d’avoir une idée sur le sens que ces élèves donnent aux connaissances reçues ;

étayage : soutenir les enfants en leur donnant des conseils ;

tutorat ou exercice entre pairs : inciter les élèves à toujours appliquer leurs connaissances à des exercices complexes, organiser et reformuler les notions afin de maîtriser l’essentiel ;

– Mise en place des échelles d’apprentissages ;

– Excellente explication du critérium de succès.

Quelles sont les étapes de la pédagogie explicite ?

Il faut noter que la leçon en pédagogie s’effectue en cinq étapes principales.

La présentation du contenu

Cette étape de la pédagogie explicite consiste pour les élèves à identifier l’objectif à atteindre lors de l’apprentissage d’une notion. Pour cela, l’enseignant doit présenter concrètement l’objectif de la séance tout en attirant l’attention des élèves. Cela permettra à l’enfant de trouver une réponse aux questions : où, quand, quoi et pourquoi faire ?

L’activation des notions acquises antérieurement

L’enseignant invite les élèves à se rappeler les notions qu’ils avaient apprises sur le sujet afin de leur permettre d’établir un lien avec les nouvelles leçons. Pour une leçon portant sur le calcul des nombres décimaux, l’enseignant peut demander aux élèves de se souvenir de tout ce qu’ils connaissent sur l’addition : l’utilité ou la méthode de calcul. Il peut également leur demander ce qu’ils avaient compris des nombres décimaux.

L’enseignement des notions

C’est à ce niveau que le professeur dispense la connaissance grâce à des petites astuces. Cette notion consiste à veiller sur la rétention des connaissances données aux élèves tout en leur posant des questions sur les éléments essentiels à retenir. Chaque connaissance est subdivisée en de petites notions intelligibles. En prenant notre exemple sur le calcul des nombres décimaux, certaines questions pourraient être posées : qu’est-ce qu’un nombre décimal ? À quoi sert-il ?

L’enseignant insistera sur la nécessité pour les élèves de connaître l’addition des nombres décimaux. L’étape suivante peut être le mode opératoire avec des explications sur le modelage dans le but d’aligner les différents nombres décimaux. En effet, cette dernière constitue une étape d’interactions et de rétroactions avec l’élève, puisque l’enseignant vérifie régulièrement leur niveau de compréhension en posant des questions à des élèves désignés. En pédagogie explicite, la majorité de la classe doit comprendre les notions enseignées avant que l’enseignant ne passe à l’étape suivante.

La pratique guidée

C’est l’étape durant laquelle le professeur vérifie, ajuste et consolide la compréhension des élèves tout en confrontant ces derniers à des situations similaires à celles réalisées tout au long de l’explication de la leçon. L’enseignant peut également inviter l’enfant seul ou un binôme à appliquer les notions dans un exercice.

Ainsi, l’enseignant, en faisant recours à un questionnement et à la rétroaction, leur donne des exemples puis des contre-exemples. L’élève de son côté affine ses connaissances avec l’entremise du professeur qui l’aide à identifier automatiquement ses erreurs.

La pratique autonome

La pratique autonome est une étape d’entrainement permettant aux élèves de maîtriser et d’automatiser leurs connaissances et compétences. Autrement dit, ils mettent en valeur de façon pratique les notions reçues et leurs habilités à travers les différents types d’exercices. Ainsi, les élèves doivent être capables de reproduire la leçon enseignée en tenant compte de ses acquis.

>> Préparer le concours grâce à réussite CRPE

>> Tout savoir sur la partie CSE

MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.