La loi de l'orientation

La loi de l’orientation: Pourquoi est-elle importante?

 La loi de l’orientation. D’après la constitution de la cinquième république, la nation assure l’accès équitable à l’instruction, la formation professionnelle et la culture chez les enfants et les adultes.

 

L’élève au cœur du système de l’éducation :

La loi de l'orientation
Il revient à chaque enfant de créer et de s’adapter à son système éducatif si l’on peut le dire ainsi. En fait, l’élève instruit est censé être formé, mais il doit travailler à acquérir diverses connaissances en restant créatif. Il doit s’appliquer à créer, à s’adapter et surtout à créer sa propre personnalité.
 

La loi de l’orientation: Le droit à l’éducation :

Faisant partie des grands principes primordiaux du système éducatif, le droit à l’éducation est reconnu depuis un certain nombre d’années à travers les diverses campagnes pour la scolarisation des enfants, la gratuité de l’instruction et de l’enseignement, et l’obligation scolaire dans certains pays.
 

La loi de l’orientation: Le projet de l’élève :

Les élèves ont généralement tendance à suivre la logique des parents qui est de faire les études scolaires, aller à l’université, suivre des formations professionnelles compte tenu des aspirations et aptitudes. Pour cela, les parents, les enseignants, les professeurs, les formateurs et autres personnels d’orientation ont un rôle crucial.
 
On remarque un changement radical en ce qui concerne la réactivité de l’enfant. Il participe grandement à la communauté éducatrice dont il fait partie comme quelqu’un qui construit son savoir. Il fait désormais partie intégrante du système éducatif et est considéré comme un co-responsable de sa formation et ses parents comme co-responsable de son éducation.

Les missions:

La mission principale du système de l’éducation est de participer à l’éducation de tous les enfants et de leur donner la chance d’être à un rang de qualification assez manifeste. Dans le but de limiter ou de supprimer les différences dans l’instruction et l’éducation des enfants, la scolarisation précoce est vivement recommandée.
 
Dès 2 ans, les enfants devraient normalement être accueillis dans les écoles dans les classes de toute petite section et à partir de 3 ans dans les classes de petite section. Certaines mesures prises dans les ZEP (ancienne appellation pour les REP actuel) depuis 1986 devraient être développées de nos jours afin de soutenir la lutte contre la déscolarisation ou l’exclusion des jeunes enfants. Il faut noter que les enfants et adolescents en situation de handicaps sont également pris en compte dans la lutte contre les inégalités. Leur intégration sociale en dépend.
 

La loi de l’orientation: missions et objectifs

Les principales missions de l’école :

L’école a pour missions principales de préparer les élèves à la vie, de les instruire et surtout de leur transmettre des savoirs, des connaissances, une culture, etc. Elle permet de préparer les enfants à la vie professionnelle, leur apprendre à vivre en société en commençant déjà par leurs camarades, leur transmettre des notions de citoyenneté afin de leur permettre de bien vivre et de grandir.
 

La loi de l’orientation: Les objectifs de l’école :

L’école travaille à permettre à tous les jeunes d’atteindre un niveau de qualification reconnu. Elle s’assure qu’au moins 80 % des enfants atteignent au moins le baccalauréat en 10 ans. En résumé, l’école veille à ce que la grande majorité des jeunes soient formés et diplômés. Ce taux est nettement supérieur actuellement.
 
La scolarité : organisations et cycles
De nos jours, le cursus scolaire est réparti en cycles pour les différents niveaux à l’école comme au lycée. Le cursus primaire est divisé en 3 cycles comme suit : de la maternelle au Cours moyen deuxième année.

Le premier cycle comprend la maternelle (Petite, moyenne et Grande Section). Le deuxième cycle réservé aux apprentissages fondamentaux compte les Cours Préparatoires et les Cours élémentaires 1 et 2.

Enfin, le troisième cycle encore appelé celui des approfondissements qui comprend les deux Cours moyens et la sixième. Chaque enfant peut parcourir chacun des cycles entre 2 ans et 4 ans maximum et chacun permet aux enfants d’évaluer leur rythme d’apprentissage et d’assurer la continuité de leur cursus scolaire.
 
Chaque cycle a ses objectifs et donc, aucun redoublement n’est imposé. Certes, les redoublements ne peuvent pas être interdits, mais il faut veiller à ce que les cas de redoublement soient limités au maximum puisque ceux-ci sont plus considérés comme une sanction qu’une manière d’améliorer les performances du l’élève.

Cependant, si ce dernier rencontre des lacunes au cours d’un cycle, un prolongement d’une année peut lui être proposé et également à sa famille. Le redoublement est aujourd’hui appelé un maintien.
 

La loi de l’orientation: Qu’est-ce que le livret scolaire ?

 
Instauré en 1990, il est entièrement personnel et suit l’élève tout le long de son cursus scolaire primaire. Il met un accent sur les compétences que l’enfant devra acquérir à chaque cycle en ce qui concerne les instructions officielles et les divers programmes. Il joue deux rôles importants :
 
C’est un document pédagogique : il aide à évaluer les acquis des élèves, permet de mieux suivre chacune de leurs compétences, lie les enfants à leurs enseignants et contribue à un meilleur apprentissage le long de la scolarité.
 
Il sert d’outil de communication : le livret de scolarité permet aux parents d’avoir un retour saisonnier sur l’organisation et l’évolution de l’enseignement de leur enfant. Ils ont une idée plus approfondie du niveau de l’élève et de sa conduite à l’école.
 

Le livret scolaire:

Le livret scolaire est en effet une évaluation par critère visant à faire des diagnostics personnels et nuancés pour une gestion pédagogique plus adaptée à chaque élève selon son niveau et ses aptitudes. Il permet à l’enseignant de régulariser son dispositif pédagogique. Aujourd’hui le livret est numérique est totalement dématérialisé. Appelé livret de scolarité unique (LSU), il est accessible par les enseignants afin de mieux connaitre un élève.
 

La loi de l’orientation: Que vise l’école ?

La loi d’orientation de 1989 exige que chaque établissement mette en place un projet complet correspondant à la nécessité de garantir le suivi et la continuité des différents apprentissages et si on le souhaite promouvoir le travail en équipe. À cet effet, il faudra tenir compte des différents objectifs du territoire national et de la situation locale.
 
L’école : objectifs et missions
Système éducatif
– L’élève inscrit doit construire sa propre orientation.
– Tous les jeunes élèves devront atteindre un niveau reconnu dans leur formation (le BEP ou le CAP au moins).
– Les élèves ayant obtenu le baccalauréat et le souhaitant pourront continuer leurs études supérieures.
– La scolarisation s’étend par ses contenus et son processus à la construction européenne et à une participation internationale.
– Limiter la déscolarisation et diminuer d’environ 50 % la non-scolarisation ou le retrait des enfants.
Dans l’optique d’atteindre ces objectifs, tous les niveaux d’enseignement ont leur part de contribution.

Les différents niveaux

 
L’école maternelle s’occupe d’apprêter ou de préparer le nouvel élève à l’épanouissement de sa petite personne, à la conscience de son corps, à l’apprentissage de la vie en société… La maternelle introduit l’enfant à la scolarisation.
 
L’école élémentaire, quant à elle, commence par adapter l’enfant aux différentes contraintes liées à sa scolarisation. Il apprend à l’enfant la lecture, l’écriture, le calcul, l’initiation à une langue étrangère, etc. Le cours élémentaire aide l’élève à étendre sa notion du temps, de certains objets et de son être.
 
Le collège a pour mission principale d’approfondir les acquis de l’élève au cours primaire et d’améliorer ses connaissances dans les diverses formations préalablement suivies. Le cours secondaire permet d’acquérir de nouveaux savoirs, de découvrir de nouvelles méthodes d’étude et de compréhension des notions. Il permet également d’approfondir la curiosité chez l’élève et surtout de développer l’esprit critique. Ici, l’élève construit son premier projet d’orientation. La loi de l’orientation.
 
 
 
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.