exercices de sécurité

Exercices de sécurité: Tout savoir sur le sujet.

Exercices de sécurité. Dans les écoles, il faut distinguer quatre différentes sortes d’exercices de sécurité. Il s’agit entre autres de :
 
1. L’exercice qui consiste à évacuer les locaux et les bâtiments après un incendie ;
2. L’exercice qui consiste à évacuer ou à vider en toute vitesse une école ;
3. L’exercice qui consiste à se confiner ;
4. L’exercice qui consiste à signaler ou à faire remarquer une intrusion suspecte après le déclenchement d’une alerte.
 

Exercices de sécurité: Exercice incendie

exercices de sécurité
L’exercice incendie est celui pratiqué le plus fréquemment. En effet, cet exercice aide les apprenants à adopter les bons réflexes ou les bonnes habitudes lorsqu’un incendie survient.
 
Il s’agit d’une simulation ou d’une série de mise en situation qui amène les enfants de l’école à rapidement sortir des classes lorsqu’ils sont informés d’un cas d’incendie. Le scénario de l’exercice prévoit le lieu de rassemblement des élèves prévu par le plan de sécurité de l’école.
 

Exercices de sécurité: Exercice d’évacuation de l’école

Cet exercice est un peu particulier. Il est celui qui demande à faire évacuer tous les apprenants de l’école dès que l’alerte retentit. Il peut s’agir d’une alerte de gaz, ou d’une tout autre alerte.
 
Cet exercice est un peu similaire à celui qui est effectué en cas d’incendie. Jusque dans ce cas-ci, le lieu de rassemblement est à l’extérieur de l’école. Cette procédure est également inscrite dans le plan de sécurité de l’école.
 
 

Exercices de sécurité: Exercice de confinement

L’exercice de confinement est une simulation qui est effectuée dans les écoles et à laquelle les enfants participent tous. Cette simulation est utile pour les enfants parce que ce dernier leur permet de savoir quel comportement avoir lorsqu’ils seront confrontés à des cas de dangers chimiques autour d’eux.
 
En parlant de danger chimique, il peut s’agir d’une fuite de gaz au sein de la commune, d’un déversement de produits toxiques et nocifs pour la santé, etc.
 
Le scénario de cet exercice prévoit une enceinte ou une salle dans laquelle il faudrait confiner les apprenants.
 

Dans cette salle, il est important de disposer des choses suivantes :

 
– Un scotch qui sera déroulé sur les fenêtres et les portes pour empêcher qu’une quelconque forme d’émulation de produits toxiques extérieurs ne se produise ;
– Des seaux propres ou hygiéniques pour aider aux enfants à se soulager en cas d’absence des toilettes dans les environs ;
– De l’eau ;
– Une boite à pharmacie ;
– Une radio et des piles ou une batterie pleine de charges pour servir de générateur d’énergie nécessaire au fonctionnement de la radio ;
– Une fiche qui comporte une liste de numéros ou de contacts à joindre en cas d’urgence ;
– Des médicaments ou des produits pharmaceutiques pour les enfants ou les apprenants ayant un PAI.
 

Exercices de sécurité: L’exercice d’alerte intrusion ?

Ici, le principe est clair. Il est tout simplement important et nécessaire de ne pas être visible le long de la simulation. Autrement dit, il est préférable pour cette simulation de veiller à ce qu’il n’y ait pas de moyens de communication qui mettraient en relation les enseignants. Pour cela, la consigne est stricte à propos des téléphones. En effet, ces derniers doivent nécessairement rester éteints.
 

Ainsi, durant un exercice de simulation, la conduite à tenir est la suivante :

 
– Il est primordial d’appeler le 17 afin de faire cas de la situation d’intrusion ;
– Il faut ensuite procéder à la fermeture des volets et de toutes les portes avec la clé ;
– Il est préférable de se cacher sous les tables, derrière les grands meubles et/ou dans les placards ;
– Il faut rester loin des fenêtres et solidifier la fermeture des portes en plaçant devant ces derniers de grands meubles.
 
Lorsque les enfants sont tous grands, il est important de prévoir des personnes assez avisées et suffisamment responsables qui se chargeront de veiller à la fermeture des volets et à celle des portes. Cet état de choses est pensé de la sorte pour permettre une fermeture plus rapide et plus efficace des ouvertures en cas d’intrusion.
 

L’enseigner aux enfants

Par ailleurs, il importe également d’apprendre aux enfants ou aux apprenants à rester très silencieux le long du scénario ou de la simulation. Cette observance de silence est censée durer minimum deux minutes et devra scrupuleusement être respectée par tous les apprenants.
 
Cependant, lorsque les enfants sont d’un très jeune âge, il est recommandé d’assimiler cet exercice à un jeu de cache-cache où vous leur expliquerez qu’ils sont dans les postures de trois petits cochons qui ne devront absolument pas se montrer au méchant loup qui voudrait les dévorer. Ce faisant, vous réussirez à leur faire faire l’exercice sans grande difficulté.
 
Quelques précisions d’informations utiles
Pour le bon fonctionnement des choses, il est nécessaire que chaque enseignant puisse disposer d’un exemplaire ou d’une copie du PPMS à son niveau et ceci, dans chaque classe. De même, il est important que le PPMS soit envoyé à l’IA pour sa validation.
 
Cet envoi devra s’effectuer après l’effectivité d’un exercice. Cette règle ne s’applique pas à l’exercice incendie, parce que ce dernier doit être fait trois fois chaque année.
 
MathiasCRPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.